Objectif CAP

Jupe ambrosia, module 1 du CAP MMVF chez rêve à soie (artesane). Jupe midi évasée réalisée en coton, fermeture invisible au dos, pli creux devant, empiècement devant et dos effet ventre plat!

2022 est un nouveau départ, personnel, professionnel. Je couds depuis des années, je ne saurai plus dire quand j’ai commencé vraiment, je fais mes vêtements depuis une dizaine d’années au moins. Avec du temps et de la minutie, aucun modèle ne m’effraie, j’ai tenté beaucoup de pièces, avec plus ou moins de succès, la magie du net veut qu’on ne montre que la jolie partie de l’iceberg.
Pourtant, j’ai voulu me lancer un défi : Connaître les « vraies » techniques, et pas les bidouillages personnels ; aller plus vite et mieux ; assurer les finitions pour un résultat haute couture. Qui n’a jamais rêvé devant les premières d’atelier aux doigts de fée ? Bref, c’est parti, je passe le CAP métier de la mode et vêtement flou en 2023 !

Régulièrement je posterai les exercices proposés par Rêve à soie qui propose une formation à distance.

CAP MMVF module 2

La jupe Ambrosia

La jupe ambrosia est une jupe à pli creux devant. Un empiècement dos qui met en valeur la cambrure et un empiècement devant pour l’effet ventre plat, elle est bien coupée. La longueur est midi pour une stature 1.60m. Il est facile de la raccourcir un peu pour un effet plus moderne.

Fournitures

Je l’ai réalisée dans un coupon de chez Laine et Tissus, un fond de rouleau super soldé. La jupe revient à 5 € de tissu et fermeture éclair invisible.

C’est un coton épais, vert émeraude, parfait pour cet été. La coupe est un peu trop longue pour moi mais parfaite pour mon modèle. En photo, c’est la version d’origine sans modification pour vous faire une idée.

Réalisation

La qualité du tissu, coton épais, facile la réalisation du modèle. Il y a beaucoup de tenue, peu d’effilochage.

Il y a quelques raccords et une fermeture invisible mais pas de difficultés majeures.

En situation

Cette jupe est très facile à porter. Taille marquée, légèrement évasée, elle convient parfaitement à un look « city ».

Le tablier à poche

Marque : L’arbre à cousettes

Modèle : Nokono

Type : Tablier croisé à poche

Tissu utilisé : Toile façon draperie (Tissus des ursules), flex doré

Modifications : Version non doublée, avec bretelles réduites de 10cm

J’ai eu la possibilité d’être testeuse pour ce patron de l’arbre à cousettes. C’est un modèle très simple à coudre, taille unique, facile à porter et à enfiler, pas de nouette, ça tient tout seul !

Cycy le porte pour jardiner, pour s’occuper de la petite ménagerie, il est très pratique. Une touche d’or avec un joli flex éléphant et le tour est joué.

Merci à Nougatine pour sa précieuse collaboration !

Le trench fantaisie

Marque : Deer & Doe

Modèle : Trench Luzerne

Type : Trench coat cintré

Modifications : Taille plutôt petit, cousu une taille au dessus de ma taille habituelle. ourlet modifié, col arrondi.

Tissus et fournitures utilisés : Coton enduit Mondial tissu, biais turquoise et argenté, boutons auchti’bouton

J’avais envie de fantaisie pour ce printemps. Un trench classique certes, mais pas la version beige trop tradi à mon goût.

Je le voulais également étanche, au vent et à la pluie, J’ai opté pour ce coton enduit, original en trench. Mais quelle misère à coudre ! Ce tissu ne tolère aucune erreur, on ne découd pas sans trace. Il a fallu pas mal de minutie pour coudre les boutonnières passepoilées et tous les détails de ce joli trench.

C’est ma seconde version, je savais que le premier était un peu étroit, j’ai donc cousu une taille au dessus de ma taille habituelle. C’est le minimum nécessaire, surtout pour une pièce non doublée. Il faut pouvoir porter un petit pull dessous quand il pleut non ?

J’adore tous les détails soignés de ce patron, malgré les difficultés liées au tissu, le modèle est vraiment intéressant à coudre.

C’est parti pour une pluie de photos !

A bientôt !

Mon pref du moment !

Marque : L’americana pattern

Modèle : Pantalon prazeres

Type : Pantalon droit, taille normale, effet push up

Modification : aucune, simplement rajout d’une surpiqûre des coutures intérieures des jambes

Tissus utilisés : un jersey lourd, anthracite (fond de rouleau déniché chez Tissus des Ursules), Tissu coton butinette pour les poches

C’est assez rare pour le signaler, ce pantalon tombe très bien, parfait pour une forme H, la taille tient mais ne sert pas, la cambrure est respectée, ça ne baille pas au dos !

Je pense que le choix d’un tissu avec de l’élasticité fait tout le confort du pantalon. Dans ce jersey épais, la couture a été facile, presque comme une gabardine. J’ai toutefois utilisé la surjeteuse et la recouvreuse pour les coutures qui étaient soumises à des mouvements pour pouvoir garder la souplesse des coutures.

J’ai refait quelques photos, pas facile de rendre compte de l’aisance…

Bref, c’est mon nouveau pantalon préféré, home made et pantalons prêt à porter confondus. Aussi confort qu’un jogging, et plus adapté quand on ne fait pas de sport ^^

Photos de l’intérieur, parce que le patron est vraiment bien pensé. J’ai utilisé un coton tout simple de chez butinette pour les poches, j’en ai toujours quelques uns en stock, c’est le petit coupon facile à stocker dont on a toujours besoin.

La Ptite carda

Marque : Deer & Doe

Modèle : Cardamome

Type : Blouse à manches longues

Modification : haut de robe utilisé en blouse, Manches rallongées, pas de boutonnage au col

Tissus utilisés : Viscose plumetis beige lurex, boutons dorés

Le modèle Cardamome Deer & Doe est vraiment chic et facile à porter, en version blouse encore davantage pour moi qui suis plus souvent en pantalon.

J’ai volontairement omis les boutonnières sur l’empiècement haut, je préfère dégager l’encolure, histoire de goût. Et vous, vous fermez tous les boutons ?

Les manches sont longues, en février, il m’arrive souvent de rajouter une veste ou un pull, c’est plus agréable quand les manches ne s’arrêtent pas au milieu du bras non ?

Prochainement, je vous présenterai ce super pantalon qu’on aperçoit sur les photos, une merveille à porter !

Vraiment cette viscose ultra douce est sympa à coudre et à porter. 2 petits boutons dorés pour la finition des poignets et l’affaire est bouclée !

Perfetto !

Perfetto ! c’est ce que je me suis dit en voyant le retour du soleil après la grisaille hivernale. L’occasion était belle, j’ai ressorti le blouson Lupin de Deer & Doe, déjà présenté sur mon ancien blog, il est toujours au top.

Vous gardez longtemps les vêtements cousus par vous même ? Le cousu main est parfois mieux fini que le prêt à porter du commerce… Une raison de plus de coudre sa garde robe soi même !

Pour ceux qui avaient oublié ce joli blouson doublé, voici la photo d’origine (cousu en 2016 !)

Vous apercevez cette petite blouse beige, je vous la présente bientôt !

La petite robe noire

Marque : Deer & Doe


Modèle : Cardamome

Tissus utilisés : un tissu polyester moyen, avec un tombé fluide et une jolie dentelle trouvée chez Lejaby lors d’un destockage à Lyon. 5 boutons noirs vernis.

Modifications : manches rallongées en version longue.

Pour un weekend festif, j’ai ressorti une petite robe noire cousue depuis quelques années. Je ne crois pas l’avoir déjà présentée.

J’adore ce plastron qui permet beaucoup de fantaisie. En version transparente en dentelle, l’encolure est moins fermée et moins stricte, tout en restant sage !

Les manches longues en font une robe d’hiver très agréable à porter. La taille smockée est vraiment confortable.

Et le top du top, des poches ! Le petit plus trop pratique, j’ai toujours un truc avec moi, vous savez, c’est rectangulaire et plat 📱.

Sur la bordure des poches, j’ai cousu une bordure de dentelle. C’est discret mais j’aime ce détail.

Une autre version de cardamome est déjà prête, à bientôt !

Brico-patch

Aujourd’hui, je vous présente du bricolage et du patchwork, du bricopatch 😉


J’avais très envie d’une table de jeu. J’ai récupéré une table en bois, recouverte d’un revêtement genre « lino » que j’ai d’abord enlevé. J’ai ensuite trouvé une belle épaisseur de colle poisseuse, puis un vernis doré.

Il a fallu décaper cette jolie table pour lui donner un look plus contemporain.

Un peu de ponçage pour retrouver la véritable couleur du bois.

Le plateau a reçu une teinte bois flotté pour l’éclaircir encore, puis j’ai passé un vernis mat pour le protéger.

Les pieds ont été peints en noir mat pendant le séchage du plateau.

Avec cette table relookée, il fallait des chaises assorties. J’ai récupéré 4 chaises bleues avec assise en paille. La peinture était écaillée, mais après nettoyage et ponçage léger, j’ai pu les repeindre en noir mat.

L’assise en paille était également bien abimée. J’ai refait les assises avec des coussins en mousse et des planchettes que j’ai coupées pour les adapter. Ma méthode n’est absolument pas une technique de tapissier, j’ai regardé plusieurs tutos et j’ai adapté en fonction de ce que j’avais sous la main !

Un joli tissu graphique de chez Tissus des ursules et ces chaises ont une nouvelle vie ! Vous les aviez déjà aperçues dans un article précédent.

Ensuite, j’ai voulu trouver un tapis de jeu pour cette table. Je le voulais graphique. J’ai utilisé des chutes de tissus, toutes dans les tons de noir et blanc, ainsi qu’un coupon un peu plus grand pour le verso.

Après plusieurs essais, j’ai trouvé une disposition satisfaisante pour tous les hexagones.

Mon premier quilting ! J’ai essayé plusieurs types de lignes, chaque tissu a son motif.

Le verso est aussi très agréable, je l’ai volontairement choisi plus sobre, il est plus adapté aux jeux de cartes.

Comment trouvez vous ce petit coin jeu ? Perso, j’adore !

Concours Tilda

Marque : Maison Fauve

Modèle : Blouse Tilda

Type : Blouse à manches 3/4, col rond

Modification : aucune sinon la dentelle au bord des manches

Tissus utilisés : jersey satiné bleu canard et coton/élasthanne bleu marine

Chez Maison Fauve, il y a un concours très très intéressant ! Le patron est gratuit et téléchargeable sur le site de Maison Fauve, les partenaires sont nombreux et les prix au top. J’ai donc bien sûr cousu une jolie blouse Tilda.

J’ai trouvé un magnifique coupon de jersey de satiné bleu (pétrole ? canard ?). Il renvoie un joli jeu de brillance que j’aime beaucoup.

Comme toujours, lorsque je couds un patron pour la première fois, je ne fais pas ou peu de modifications. Ma seule fantaisie a été de rajouter un petite bande de dentelle bleu marine, pour rappeler le dos que j’ai voulu plus sobre en marine mat.

Le patron est assez simple à coudre, la coupe est évasée, les poignets sont larges sans fente ni boutonnage. La particularité du modèle tient dans ces petits plis au col et aux manches. Tout est bien expliqué et sur un tissu chaine et trame marquant au fer, ça doit être très facile ! Par contre, dans ce satin glissant et impossible à marquer, j’ai bien galéré j’avoue. Mais à force de patience et d’épingles, le résultat est là.

La fermeture de cette blouse se fait au dos, avec une anse et un bouton recouvert bleu canard.

Pour réchauffer ce satin, je viens tout juste de terminer une petite cape chauffe épaule dans une fausse fourrure tellement douce que je pourrais dormir avec ! Le revers est coupé dans un liberty parfaitement coordonné à ma nouvelle blouse Tilda.

Il reste encore quelques jours avant la fin du concours, je vais peut être tenter une autre version dans un coton plus facile à travailler. Hop, direction l’atelier !

Combinaison Sirocco

Marque : Deer & Doe

Modèle : Sirocco

Type : combinaison souple en maille.

Modifications : T 38 en haut, 36 en bas, ajout d’un biais coloré élastique à l’encolure. Manches 3/4 avec revers. Fourche remontée de 3 cm

Tissus utilisés : un jersey lourd bleu marine

Aujourd’hui, j’ai (re) cousu un modèle qui a eu beaucoup de succès pour son confort. Cette combinaison offre l’avantage de se sentir comme en pyjama mais avec un look un peu plus habillé. J’ai rajouté un petit biais à culotte (élastique ;))

La version longue de cette combi n’a que des manches courtes, je les ai rallongées avec une finition revers, pour une version plus compatible avec l’hiver. Encore que, vous remarquerez la chair de poule ^^ lors des photos !

Encore une fois, j’apprécie beaucoup ce modèle, très agréable à porter. Le bas de la combinaison n’ai pas très ajusté et renvoie un peu trop au pyjama, mais j’adore le haut.

La photo en apnée est très valorisante, le ventre est discret sous les plis et les fesses mises en valeur puisque j’ai choisi d’ajuster la combinaison sur la bas du corps. Le patron original est beaucoup plus large.

J’aurai pu faire correspondre les plis du haut et du bas malgré les tailles différentes, mais je m’en suis aperçue trop tard, je n’ai pas voulu redéfaire.

Conclusion : Un modèle toujours très agréable à porter. Note à moi même, rajouter une petite veste et des chaussettes pour les jours d’hiver.

%d blogueurs aiment cette page :